Attractions touristiques du Gabon

Avec une population de 1.995 659 habitants (2018) et une superficie de 257 667 km², le Gabon est un pays d’Afrique centrale. Pays côtier baigné par l’Atlantique dans le golfe de Guinée, le Gabon s’affiche comme une destination où il fait bon vivre avec des sites touristiques exceptionnels, de vastes parcs nationaux dotés d’une flore et d’une faune remarquables, des plages sublimes de sable blanc et doré , des paysages à couper souffle et une population chaleureuse. Vous pourrez y visiter de nombreux sites touristiques aussi singuliers les uns que les autres. De l’église de Saint-Michel de Nkembo au marché du mont Bouët, en passant par le musée des arts et traditions ou l’arboretum de Sibang, le musée Albert Schweitzer, les chutes de Kongou et l’île d’Evengue pour n’en citer que quelques-uns.

Pointe Denis Beach

Situé à l’est de l’estuaire du Komo, non loin de Libreville, la Pointe Denis est connue pour la beauté de ses plages. Elle représente la beauté du Gabon dans toute sa splendeur, le tout à seulement trente minutes accessible en bateau ou pirogue. La Pointe Dennis dispose des plus belles plages du Gabon avec des vagues extraordinaires. Les plages sont bien entretenues, la mer est pure avec un paysage à couper le souffle qui constitue un paradis pour les visiteurs. Un ensemble de plages propices aux baignades, aux balades sur la côte atlantique, au bronzage et aux sports nautiques. Les plages sont entourées de restaurants qui offrent des délicieuses 

spécialités de la région.

Le Parc National d’Akanda

Situé à l’ouest du Gabon, dans la province de l’Estuaire, non loin de Libreville, le parc national d’Akanda fut créé en 2002 et s’étend sur une superficie de 54.000 ha. Bordé par les baies de la Mondah et de Corisco, ce parc présente un paysage de mangrove, riche en espèces aquatiques, en amphibiens et en oiseaux. C’est le site le plus important du Gabon pour les oiseaux migrateurs. Certains ne se posent que brièvement, comme le pélican gris et le pélican blanc ; d’autres séjournent plus régulièrement dans la baie très poissonneuse du parc. C’est le cas des hérons, des aigrettes, des ibis, des cigognes épiscopales, des spatules d’Afrique. Les eaux du parc sont 

aussi fréquentées par les tortues marines et on y trouve aussi des plantes spécifiques qui n’existent pas ailleurs, comme le strophantus ou les mousses pendantes que l’on ne trouve que dans des forêts tropicales très humides. Quant à la faune marine, en dehors des baleines et des poissons (thons) qui viennent s’y reproduire, les mollusques et les crustacés, on peut, avec beaucoup de chance, apercevoir des lamantins. Les grands mammifères sont absents et les espèces présentes sont très peu nombreuses telles des variétés de singes et rarement des pangolins.

Le musée des Arts et Traditions du Gabon

Situé sur l’avenue attenante au bord de mer, le musée national des arts et des traditions de Libreville constitue un véritable trésor culturel pour la ville et pour le Gabon. Il est subdivisé en quatre sections à savoir : la vie traditionnelle et les arts musicaux, la préhistoire et l’histoire, l’Art plastique et l’artisanat traditionnel. Le musée national du Gabon abrite de nombreux objets précieux gabonais. Des collections de masques, de sculptures et d’œuvres d’art sont exposées et conservées au musée. C’est également un lieu d’expositions pour les galeries et d’organisation d’événements culturels. Ce musée vous plongera au cœur de la culture gabonaise et une visite 

guidée vous permettra de vivre une expérience unique, de comprendre et revivre l’histoire traditionnelle et artisanale des populations gabonaises. L’une des missions premières du musée est d’offrir aux jeunes Gabonais, en pleine construction d’identité, une image positive de leur culture. Le musée des arts et traditions demeure l’une des principales destinations de Libreville et vous saurez admirer la beauté et comprendre l’importance des pièces exposées.

L'Eglise Saint-Michel de Libreville

Située à Libreville et construite en 1964, l’église Saint-Michel est l’une des merveilles de la ville qui attire des milliers de visiteurs de par le monde. La particularité de cette paroisse, c’est qu’elle a été construite par des matériaux du pays, ses piliers, ses frises aux dessus des linteaux qui représentent des scènes de l’ancien comme du Nouveau Testament et l’autel du saint-sacrement ont étés sculptés par un artiste gabonais Zéphirin Lendogno. Les superbes statues de la Vierge et de saint Michel au niveau de l’autel principal ont été réalisées par Juan Ndong. Les célébrations religieuses sont tout simplement extraordinaires avec une ambiance de gaieté dont les chants en 

langue mpongwè assurent la teneur.

Le stade d'Angondje

Situé dans la périphérie nord de Libreville, dans le quartier d’Agondjé, le stade d’Agondjé fut construit entre 2010 et 2011. C’est le deuxième plus grand stade du pays après le stade Omar-Bongo. L’originalité du stade tient à sa structure métallique en arc de cercle de 320 mètres de long. Il s’étend sur une superficie de plus de 36 000 m², il est composé d’un stade de 40 000 places assises, sept billetteries, une piste d’athlétisme aux normes internationales, un plateau sportif comprenant les terrains de handball, basket-ball, tennis et volley-ball, et un bâtiment accessoire pour les terrains d’entraînement. En dehors des compétitions de football et 

d’athlétisme, le stade peut accueillir d’autres rencontres sportives grâce à sa zone réservée au saut en longueur et au triple saut. À cela s’ajoutent des équipements réservés aux activités physiques et sportives, des parkings, une clôture, la canalisation, le système anti-incendie. Ce stade est un joyau gabonais qui doit être absolument visité.

L'institut français

Situé à Libreville dans la capitale gabonaise, l’institut français fut construit e 1991 et officiellement inauguré en 1994. L’Institut propose diverses activités culturelles, en plus des cours de français. Ainsi, le centre culturel de l’institut participe à la scène culturelle locale, en créant des évènements à visée nationale, régionale ou locale. Environ 150 évènements culturels sont proposés annuellement et l’institut participe également à des évènements externes, dans le cadre de la promotion de la culture et des échanges entre la France et le Gabon. L’institut héberge une médiathèque d’environ 30 000 ouvrages et accueille entre 5 000 et 6 000 personnes par mois. 

Outre sa programmation culturelle, il dispose d’une bibliothèque numérique, d’une salle de cinéma, d’une salle de spectacle de 400 places, d’une cinémathèque, d’un fonds d’archives nationales de 3000 documents sur le Gabon, d’un cybercafé et d’une cafétéria.

Cathédrale Saint Pierre

Située à Libreville, la cathédrale Saint-Pierre est internationalement reconnu et appréciée pour son architecture. Elle reste dans la mémoire de ceux qui la visite. Excellente, bien organisée et calme, vous découvrirez une architecture inhabituelle et exceptionnelle caractérisée par un toit pointu aux angles vifs, qui semble protéger l’immeuble comme un bouclier. La cathédrale Saint-Pierre offre un excellent cadre de prière et de recueillement pour ses adeptes. Cette merveilleuse cathédrale doit absolument être visitée lors de votre passage dans la capitale gabonaise.

Arboretum de Sibang

Située à environ 5 km de Libreville et aménagé en 1931, l’arboretum de Sibang est une vaste zone complètement isolée du bruit de la ville qui s’étend sur une superficie de plus de 16 ha. On peut redécouvrir la forêt et son univers étrange et varié qui offre aux visiteurs une vue magnifique sur les ressources végétales, la merveilleuse nature gabonaise et les différentes essences d’arbres qui jalonnent le paysage. Il abrite les spécimens de la forêt équatoriale et répertorie la plupart des arbres commercialisés du Gabon. Ce laboratoire a pour but de conserver, de préserver et de contrôler les espèces végétales se développant dans un milieu naturel avec une intervention 

humaine minimale. C’est un patrimoine universel à conserver absolument et les guides accueillants vous feront découvrir amplement cette merveilleuse nature.

La Cathédrale St Marie

Située à Libreville et édifiée sur l’emplacement de l’ancien fort d’Aumale, la cathédrale Sainte-Marie fut bâtie en 1958. Elle a été construite en remplacement de la première église Notre-Dame de Neiges. Elle domine le boulevard et possède de jolis vitraux. Les messes célébrées sont souvent pleines, vivantes et ponctuées de gospel. Une belle façon de découvrir la ferveur religieuse des Gabonais.

La Mosquée Hassan II

Érigée en plein centre de Libreville, la mosquée Hassan II fut inaugurée en 1983. Construite sur une superficie de 1,5 ha, elle comporte une grande salle de prière de 3.500 m², pouvant accueillir jusqu’à 5.000 fidèles, une autre salle pour les femmes, une salle d’ablutions et un minaret de plus de 40 mètres de hauteur. Elle symbolise non seulement la fraternité entre le Maroc et le Gabon mais elle est aussi destinée à véhiculer les messages d’amour, de vertu et d’humanisme prônés par la religion musulmane et à contribuer au rayonnement de la présence de cette religion au Gabon. C’est un lieu de recueillement de tous les adeptes de la religion musulmane

Mémorial Leon Mba

Situé à Libreville et construit sur l’Initiative du président Omar Bongo Odimba, le mémorial Léon Mba fut inauguré le 28 novembre 2007 et ouvert au public. Il fut construit dans le but de faire connaitre l’histoire et l’œuvre du père de la nation gabonaise Léon Mba qui fut le premier maire de Libreville et le premier président de la République gabonaise. Cet endroit est devenu en quelques mois un véritable espace de recueillement, un lieu de souvenir et surtout l’épicentre de la culture gabonaise. Le mémorial offre aux visiteurs de nombreux services, il est doté d’un espace multimédia, d’une bibliothèque, d’un jardin floral et botanique et d’une salle de projection de films.
Les visites guidées sont proposées, les guides expliquent aux visiteurs l’histoire des présidents Léon Mbar et Omar Bongo Odimba. Des tableaux, gravures et autres objets y sont exposés.

Aventure sans frontières

Créée en 1992, Aventures sans Frontières est une association qui a pour but la recherche, la conservation, la protection et la gestion durable des merveilles naturelles du Gabon avec l’implication des populations. Ses activités ont permis de ressortir au niveau mondial: l’importance des plages du Gabon pour la reproduction des tortues marines et l’importance des eaux littorales du Gabon pour la migration des mammifères marins. En 2000, elle a participé au programme d’évaluation des aires protégées qui a conduit en 2002 au classement des parcs d’Akanda, de Pongara et de Mayumba et de plusieurs autres protégés du Gabon.

La cité de la démocratie

Située à côté du Mont Bouët, d’une longueur de 7.11 kilomètres, il fut construit en 1977 et initialement baptisée «Cité du 12 mars». Cet imposant édifice était autrefois destiné à recevoir les hôtes de l’Organisation de l’unité africaine (OUA). L’édifice est composé de villas d’habitation, de nombreuses salles de conférences, de spectacles et de banquets. De nos jours, les villas sont utilisées en partie par des entreprises qui y logent leurs cadres et la salle de spectacles accueille des artistes dans le cadre des soirées privées. Il sert aussi à l’organisation des grands événements sociaux, économiques, culturels ou même politiques.

Plage de la sablière

Située à Libreville, la plage de la sablière est une plage particulièrement appréciée parce que malgré la beauté de son paysage, elle n’est pas bondée et elle est entourée par de petits restaurants qui proposent des spécialités de la région. Les grandes chaines hôtelières se sont établies autour de la plage et c’est l’une des meilleures plages du Gabon qui doit être absolument visitées.

Plage du Tropicana

Située à Libreville, la plage du Tropicana représente un coup de cœur pour des touristes qui visitent la ville. Très belle plage, propre et très bien entretenue, l’ambiance est à son pic pendant les weekends ce qui lui confère tout son charme et on peut y faire du foot avec les jeunes populations locales. La plage est bien connue des amateurs de belles promenades pour ses couchers de soleil, un spectacle très impressionnant. D’autres activités sont offertes telles que la baignade, le bronzage ou encore le ski nautique et bien d’autres.

La stèle de la liberté

Située dans la ville de Libreville, à proximité du palais présidentiel, la stèle de la liberté est un monument qui commémore la fin de la traite négrière en 1848. Suite à la déclaration de Schoelcher, 272 hommes, femmes et enfants esclaves furent libérés. Ce merveilleux monument est l’œuvre du peintre et sculpteur Me Minko Minzé. Elle dépeint un esclave mi-homme mi- femme, se libérant de ses chaînes.

Village d'alibandeng

Le village Artisanal d’Alibandeng est à la fois un atelier et une boutique qui met en valeur la pierre de Mbigou. La Pierre de Mbigou est une pierre précieuse gabonaise qui sert à la fabrication des œuvres artistiques. Elle est extraite du village Mbigou qui se situe à environ 800 kilomètres de Libreville. Bon nombre des sculpteurs de cette pierre sont d’ailleurs issus de cette ville. Organisés en coopérative, les artisans proposent des objets sculptés dans la pierre de Mbigou. Ils savent mieux que quiconque la mettre en valeur, faire ressortir la tonalité grise à reflets verts ou grenat et le know-how se transmet de génération en génération. Des masques, des tableaux, des 

sculptures, et bien autres objets sont fabriqués et ils acceptent de reproduire certaines de leurs créations sur commande.

Le Musée Albert Schweitzer

Situé à Lambaréné, le musée Albert-Schweitzer retrace la vie du médecin, du théologien, du musicologue et du lauréat du prix Nobel de 1952 Albert Schweitzer. L’hôpital fut ouvert en 1913, et il le dirigea jusqu’à sa mort en 1965. C’est l’un des premiers hôpitaux au Gabon et il a consacré une grande partie de sa vie au traitement de maladies. Les expositions retracent l’histoire de l’hôpital de sa genèse jusqu’à aujourd’hui. On y trouve des photographies, des documents, des souvenirs personnels, des masques de la culture gabonaise, des instruments de musique, des pirogues et bien d’autres objets. Ce merveilleux musée doit absolument être visité.

L'île d'Evengué

Située à Omboué, plus précisément dans la province de l’Ogooué-Maritime, l’île est en réalité composée de deux parties : la petite île et la Grande île d’Evengué. La petite île abrite le centre de réhabilitation des gorilles « Fernan-Vaz Gorilla Project » qui a pour objectif de sauver les gorilles orphelins du Gabon, de leur offrir un toit, de leur apporter le maximum de soins, la réhabilitation et la réintroduction des gorilles dans un habitat naturel, la sensibisation des populations locales, la collaboration avec les autorités de la faune locales sur l’application des lois qui protègent les grands singes. Une visite du centre permettra de générer des fonds nécessaires pour la suivie des animaux.

Le Parc National de Minkébé

Situé dans la partie nord-est du Gabon, à cheval entre la province du Woleu-Ntem et de l’Ogooué-Ivindo, le parc National de Minkébé fut créé en 2012 et s’étend sur une superficie de 800.000 ha. Il est totalement inhabité, il est peuplé d’arbres géants qui peuvent atteindre les 50 mètres et certains de ces arbres sont plusieurs fois centenaires. Le parc est également dominé par de grands rochers et constitue le deuxième plus grand bloc forestier intact au monde. Il abrite une faune et une flore importantes, on compte une grande colonie d’éléphants malgré la présence de chasseurs et de braconniers qui en déciment considérablement. Plusieurs variétés de primates sont aussi présentes.

Les Chutes de Kongou

Situées sur la rivière Ivindo, en aval de la ville de Makokou, les chutes de Kongou sont accessibles par voie fluviale. Elles sont parmi les chutes les plus spectaculaires d’Afrique, elles s’étalent sur près d’un kilomètre de long et comportent plusieurs gorges. Vous aurez un parcours exceptionnel avec des piroguiers experts. Les chutes sont entourées d’un ilot forestier avec un paysage forestier merveilleux et divers que vous découvrirez en longeant la rivière. Les îlots sont dotés d’une flore et d’une faune riche et variée. On peut quelquefois observer les éléphants qui viennent se baigner dans les eaux de la rivière ainsi que le Sitatunga, le potamochère et bien d’autres animaux.

Fermer le menu
error: Content is protected !!